🇫🇷 Riopy: un compositeur qui touche ton âme avec sa mélodie

di Lisa Pavanato

Sa vie et sa carrière

Jean-Philippe Rio-Py, connu professionnellement comme RIOPY est un pianiste et compositeur français. Né et grandi dans la campagne française, il commence à apprendre par lui-même l’art du piano depuis son enfance ; et aussi sans l’accès aux textes, il a commencé à composer sa musique. Toutefois, sa carrière internationale débute quand il s’installe à Londres à l’âge de 21 ans. Son incroyable talent et son unicité le conduisent à se faire remarquer par la compagnie « Steinway and sons », qui l’a nommé l’un de ses artistes.

La musique

Il décrit sa musique comme névrotique et cinématographique, mais sa vraie essence est tirée de ses émotions, dont il fait l’expérience, et qui sont transformées en mélodie. C’est pour cette raison que ses œuvres sont mémorables et extraordinairement humaines : elles te marquent, elles te laissent un signe indélébile qui te font découvrir une nouvelle identité de ton être : plus délicat et sensible. En même temps, sa musique représente à la perfection la beauté qui caractérise la vie. Une beauté qui a plusieurs facettes, qui dépendent de la sensibilité, l’humeur ou les expériences vécues par les écouteurs.

Le rêve d’une note 

«Le rêve d’une note» appartient à l’album RIOPY, composé en 2019, et aujourd’hui cette composition est l’une des plus célèbres. Initialement, je l’ai trouvée tellement belle et émouvante que je ne pouvais plus m’en passer. Elle a touché mon âme, en me faisant revenir à l’esprit milliards de merveilleux souvenirs. En même temps, sa douceur a recréé dans mon intériorité une histoire d’amour, faite aussi bien de joies que d’amertumes ; elle a donné vie à un monde parallèle, où les émotions sont concrètes et où elles entrent en collision sans arrêt, en créant ainsi une superbe harmonie.    

Ti è piaciuto questo articolo? Condividilo sui tuoi profili social:

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarĂ  pubblicato.

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑